Visual Artist
MV__9619-Recovered.jpg

Scotland

Between mountains and moss, TWO isolated souls

Voyager à travers les Highlands d’Ecosse en louant un van, pourquoi ? Il pleut, il fait froid et on doit conduire à gauche. Et bien détrompez-vous, c’est plus facile que l’on ne le croit !

Nous avions déjà tenté l’expérience en Nouvelle Zélande pour 4 mois et avions adoré. L’envie de repartir sur la route et découvrir un autre pays, mais cette fois-ci, sur le continent européen était donc à expérimenter. 

Les points forts pour voyager en camping-car : se rendre où on le souhaite et se réveiller tous les matins avec une vue et des paysages différents. Aucune contrainte, pas de raison de partir à 10h pour rendre les clefs ! Et oui le van c’est ça, on peut rester aussi longtemps qu’on le souhaite ! Freeeedomm. 

L’Ecosse est le parfait terrain de jeu pour cela. Des endroits où la nature est omniprésente, sauvage et qui vous laisse sans voix lorsque vous parcourez les kilomètres. Un pays plein de surprises, caractérisé par ses légendes, son whisky et ses châteaux. Cliché ? Pas vraiment mais l’Ecosse ce n’est pas seulement ça, c’est aussi des gens très sympathiques, des randonnées, des maisons caractéristiques. On se sent dans un décor à la Harry Potter mais pas de magie à l’horizon juste son propre jugement et un environnement qui fait le reste.

Pour ce roadtrip à travers les Highlands nous étions bien lotis : Camping-car Vista tout confort, de luxe je dirai. Et oui, Bunk Campers a été déterminant dans la réalisation de notre roadtrip. L’entreprise était aux petits oignons : super accueil à Edimburgh et toujours très réactive avant notre arrivée.

Après le contrat signé et un récapitulatif de tous les mécanismes pour faire marcher le bolide nous étions prêts à partir ! A l’intérieur de notre compagnon de route, cuisine, salle de bain, deux lits king size ! On pouvait prendre une douche chaude en plein milieu des montagnes ! Une vraie maison roulante pour toute une semaine. 

Pour le côté pratique, le camping-car Vista est parfait pour une famille de 4 personnes, beaucoup de rangements et assez d’espace pour que chacun puisse se sentir à l’aise. De quoi contenter les plus réticents à partir en « camping » puisque tout le confort est à bord. Une seule contrainte, bien penser à vider votre réservoir toilettes et eaux usées, malheureusement ça ne se fait pas tout seul ;)

Dans notre petite bulle sur roues, nous parcourons l’Ecosse d’Est en Ouest. La route entre Crianlarich et Fort William est saisissante, elle nous amène sur une autre planète. On découvre ses montagnes noires et ce sol si jaune qui contraste avec le reste : magnifique ! Un spot bien entendu réservé pour la nuit avec un arrêt aux fameuses « Three Sisters ». La découverte du parc national Loch Lomond et the Trossachs fut notre premier coup de cœur. Eilean Donan Castle, par exemple, est le château qui fait tout de suite penser à l’Ecosse.

On poursuit ensuite par l’île de Skye, sensation de bout du monde accessible très facilement par un pont via le continent. Au fur et à mesure de ces routes entrelacées, nous découvrons des côtes et falaises, montagnes et chutes d’eaux. Passage par Portree et ses maisons colorées, The Storr qui nous fait penser à un gigantesque troll. Préparez-vous, ça souffle 

Notre stupéfaction ne se termine pas là, on décide de continuer notre route via le second parc national du pays « Cairngorns Mountains ». Après un arrêt à Aviemore, nous nous dirigeons au cœur du parc. Passage par Tomintoul, petite ville charmante empierrée avant de se mettre dans l’ambiance alpine et parcourir les routes qui font vraiment penser à des montagnes russes ! Les paysages se succèdent, les ruines et châteaux ponctuent notre route. 

Mon père étant grand amateur de whisky, il fallait que l’on s’arrête à une distillerie. Notre choix se porte sur celle de Ballater : Royal Lochanagar. Ironie du sort, ce whisky a été approuvé et testé par la reine Victoria. Sauvés, l’alcool national trouvé, nous finissons notre découverte par la côte Est. Plus vert,  Stonehaven et son château de Donnotar nous replongent dans l’ambiance médiévale. 

Notre périple s’achève avec la visite de la capitale écossaise : Edimburgh. Nous découvrons une ville pleine d’histoire et figée dans le temps avec la vieille ville et son château.

Une semaine pour découvrir l’Ecosse en louant un van en hiver fut une bonne alternative. Moins de touristes, des paysages et sites accessibles. Un mélange entre culture et nature.